L’Oncologie : Cancer du Sein

Pourquoi étudier la Cancérologie en Médecine Chinoise alors que la Médecine Occidentale (MO) est très développée dans ce domaine….

La MO est une Médecine jeune, la MC est plus vieille pour lequel la santé est quelque chose de plus harmonieux dans le but de maintenir l’équilibre et d’avoir une vision globale du patient et de donner des traitements préventifs adaptés à chaque patient pour chaque maladie…

Les approches des deux médecines sont différentes.

La MO est une médecine d’attaque, d’élimination car elle prend son origine dans la guerre…. La radiothérapie est issue de la guerre nucléaire et la chimiothérapie de la guerre chimique. Donc c’est détruire un ennemi qui vous attaque. Cela peut être une solution mais c’est une vision fragmentaire, local mais pas très constructive et avec des effets secondaires sur le court et long terme.

C’est pourquoi la MC peut être une solution complémentaire très efficace dans cette philosophie. En MC, on attaque pas mais on va renforcer Zheng Qi (Energie correcte), limiter les effets secondaires de la MO, potentialiser l’efficacité de la MO et prévenir les risques de récidive.

En MC, la spécialisation en Cancérologie est très ancienne. Dans le Nei Jing, on trouve le terme de Zhong Liu et Zhong Liu ne signifie pas cancer mais grosseur maligne, bénigne ou autre. Un des terme de la Cancérologie est Ai Zheng: avoir une maladie dans le corps qui a des aspérités dures comme de la pierre.

Actuellement, il y a environ 300 000 cas de nouveau cancer en France par an avec environ plus de 150 000 Décès par an.

La MC pourra être une aide précieuse dans le traitements des cancers avec des effets tels que :

  • Permettre une meilleure efficacité de la Rd et Ch dans le traitement des tumeurs en permettant une meilleure pénétration dans la tumeur
  • Prévenir les effets iatrogènes chez nos patients
  • Réduire les effets secondaires (Mucites, inflammation du tube digestif, nausées, vomissements, perte du goût, perte de l’appétit, perte de poids, diarrhées, constipation, occlusion intestinale, aplasie, anémie,…..)
  • Renforcer la résistance de l’organisme
  • Consolider le traitement
  • Traitement du syndrome du processus oncogène
  • Éviter l’évolution et la transmission de la maladie
  • Prévenir une rechute

 

Nous commencerons notre étude des différents cancers par le Cancer du sein RU YAN (RU : sein et YAN : montagne, roche).

Le cancer du sein est un fléau social. C’est le cancer le plus fréquent chez la femme et la principale cause de décès par cancer chez les femmes. Il touche de plus en plus les femmes jeunes.

En MTC, cette pathologie est décrite dès le XIème siècle avt JC sous la Dynastie des ZHOU – spécialistes des ZHONG YANG « chirurgiens » (gonflements et ulcérations) et les LIU (tumeurs) appelés YANG YI.

Puis dans le ZHOU BING YUAN HOU LUN rédigé en 610 par SHAO YUAN FANG, il décrit les causes et symptômes du cancer du sein.

En 1237, l’encyclopédie des formules essentielles de gynécologie (FU REN DA QUAN GEN FANG) rédigé par CHEN ZI MING différencie RU YONG (mastite) et RU YAN (première utilisation de ce terme pour le cancer du sein).

Dans le YI ZHONG JIN JIAN (1742), « miroir d’or de la médecine », dans la section WAI KE, il traite des maladies du sein: Il parle en détail de la tumeur en choux fleur « FAN HUA CHUANG ».

Bien d’autres ouvrages parlent en détail de ce cancer et On y trouve de nombreuses dénominations pour le cancer du sein selon son aspect dur, inflammatoire, eczémateux…: RU SHI YONG, RU YAN, SHI RU, NI YAN, NU SHI RU, DU RU. Les Termes modernes qui le désignent sont RU AI, RU XIAN AI

A qui s’adresse cette formation:

  • À tous les praticiens de Médecine Chinoise désireux d’élargir leurs connaissances et compétences de la MTC en  » Oncologie selon la MTC  » et de se spécialiser dans une branche  » efficace  » de la Médecine Chinoise.
  • À tout étudiant de MTC (fin de cursus)
  • Au personnel médical désireux de connaître une nouvelle approche de cette spécialité.

Plan de la formation :

  1. Généralités
  2. Rappels physiologiques
  3. Étiologie Etiopathogénie
  4. Diagnostics
  5. Classification
  6. Syndromes et Principes de traitement
  7. Plantes : Classification Propriétés
  8. Prescriptions
  9. Traitement des symptômes,Traitements combinés
  10. Acupuncture / moxibustion
  11. Prophylaxie – Conseils

Télécharger le bulletin d’inscription pour les formations de perfectionnement

N’hésitez pas à nous contacter pour plus de renseignements.