La Thyroïde et le Diabète

En un WE nous vous proposons un perfectionnement sur 2 axes : la thyroïde et le diabète

La Thyroïde

Le ZHU BING YUAN HOU LUN « traité sur les causes et symptômes des maladies » écrit par CHAO YUAN FANG en 610, dit à ce sujet :

« YING est consécutif à l’anxiété et la tristesse nouant le QI (l’énergie). Cette maladie est aussi due à la consommation d’eau sale (SHA SHUI), les impuretés suivent le QI et pénètrent les vaisseaux, gagnent la partie inférieure du cou et s’y développent. »

Chao Yuan Fang

Ceci démontre que les pathologies de la Thyroïde sont une connaissance ancienne de la MTC.

Nous retrouvons dans différents ouvrages, au cours de l’histoire de la MTC, des chapitres traitant des différentes pathologies de la Thyroïde. Par exemple, Le WAI KE ZHEN QUAN « livre complet et authentique de médecine externe » écrit par JI YUE durant la dynastie des QING ou le WAI TAI MI YAO (les secrets médicaux d’un fonctionnaire) rédigé par WANG TAO (752) traite des différentes pathologies de la Thyroïde.

Dans nos consultations, nous avons de plus en plus de pathologies relevant de la Thyroïde et de la gorge : du fait de l’augmentation de la pollution chimique, l’alimentation, les dérèglements hormonaux, les émotions, les effets radio-actifs (même si les Nuages Radioactifs s’arrêtent aux Frontières !!!) n’y sont pas étrangers. il me semble important de maîtriser les connaissances classiques que les Anciens nous apportent afin de soulager nos patients actuels…

La formation a pour but de :
 De nous faire mieux connaître le rôle de la Thyroïde et de la Gorge (d’un point de vue Médecine Occidentale et Chinoise) à travers des rappels physiologiques
 La Thyroïde en MTC et ses intrications à travers les méridiens, Merveilleux Vaisseaux, Zang Fu, Tissus, émotions…

Comme le précise le WAI KE ZHENG ZONG rédigé par CHEN SHI GONG (1555-1636) :
« JIN YING est associé au foie, XUE YING est lié au cœur, ROU YING est lié à la rate, SHI YING est lié aux reins, QI YING est lié aux poumons. »
« Ainsi, les méridiens des 5 organes principaux passent par la thyroïde. »
 L’étiologie
 L’étiopathogénie
 Le diagnostic
 Les principaux syndromes en MTC ainsi que leurs traitements (Acupuncture et Pharmacopée)
 Le Traitements des différents maladies thyroïdiennes (Abcès thyroïdiens, kystes thyroïdiens, thyroïdite, goitre, hyperthyroïdie, hypothyroïdie, maladie de Basedow,…)
 Le traitement des différentes pathologies de la gorge selon la Médecine chinoise en Acupuncture et Pharmacopée Chinoise.

 

Le Diabète

En Médecine Occidentale, le diabète sucré est une maladie métabolique chronique. Le sujet diabétique présente une anomalie du métabolisme des hydrates de carbone : défaut de production, d’action ou d’effet de l’insuline. L’insuline est une hormone sécrétée par le pancréas.
La conséquence est que la quantité de sucre dans le corps n’est plus contrôlée , le sucre n’est plus transformé en énergie, donc le niveau de sucre s’élève.

 Il existe le diabète de type I (juvénile ou insulino-dépendant) qui peut survenir à tout âge mais il survient essentiellement à l’enfance (7 – 8 ans) et pendant l’adolescence. Ces personnes ne peuvent vivre sans un apport d’insuline car ils ne la fabriquent pas.

 Le diabète de type II (de la maturité ou non insulino-dépendant). Ce diabète survient souvent après 40 ans les personnes en surpoids ou aux antécédents familiaux de diabète. Ces personnes fabriquent de l’insuline, soit en petite quantité, soit elle fonctionne mal. Elles peuvent vivre sans apport d’insuline mais doivent suivre un régime sans hydrates de carbone et si cela est insuffisant pour contrôler leur diabète on leur prescrit des médicaments.

 D’autres types spécifiques de diabète (diabète gestationnel, etc.)

Actuellement, Le taux de diabète est en augmentation en Chine : il touche environ 3000 personnes par jour. Cette augmentation est due essentiellement au mode de vie et aux changements alimentaires.

En Chine, le diabète est appelé Xiaoke (« perte soif » ou « dispersion soif »). Ce terme, qu’on peut traduire par « soif dissolvante », exprimait parfaitement la soif anormale éprouvée par certains diabétiques et l’énorme quantité d’urine qu’ils éliminent.
La première description du diabète se trouve dans le classique Nei Jing. Plusieurs noms ont été donnés à cette maladie, selon ses causes et ses manifestations cliniques, tels que les diabètes provoqués par la consomption des liquides corporels par la chaleur, les diabètes avec prédominance de polydipsie, ou encore de polyphagie, etc.
En ce qui concerne son étiologie, cet ouvrage indique que les facteurs suivants y sont étroitement associés : alimentation grasse ou sucrée, bouleversements émotionnels, faiblesse des Zang/Fu.

Le Jin kui Yao Lue Fang Lun détaille clairement le diagnostic et le traitement. Les médecins des générations ultérieures ont contribué à l’étude de cette maladie. Par exemple, le médecin Wang Tao de la dynastie Tang fut le premier à mentionner le goût sucré de l’urine des diabétiques. D’autres médecins ont découvert les complications possibles de cette maladie telles qu’anthrax, furoncles, clous, œdème, cataracte, héméralopie, surdité, maladie consomptive du Poumon marquée par la toux, engourdissement des membres, prostration, etc.

La première classification historique du diabète a été publiée sous la dynastie SUI dans Pathogénie et manifestations des maladies.
Huit syndromes y sont distingués. Cependant, ce n’est pas avant la dynastie SONG que les médecins ont commencé à diviser cette maladie en trois types sur la base des symptômes prédominants.

Au cours de cette formation, nous aborderons le diabète selon les Trois Réchauffeurs avec tous les syndromes correspondants ainsi que les symptômes, principes thérapeutiques et les traitements en Acupuncture et Pharmacopée chinoise.
Nous serons aussi obligés de parler Diététique, chose essentielle dans cette maladie.
De plus, nous verrons les pathologies secondaires au diabète telles que les Traitement des complications du diabète telles que :
 Lésions des nerfs périphériques liés au diabète
 Rétinopathie diabétique
 Névropathie diabétique
 Le diabète compliqué d’une diarrhée due à la canicule
 Gastroparésie diabétique
 Ainsi que d’autres pathologies pour lesquelles la Médecine Chinoise peut apporter des solutions efficaces.

 

Télécharger le bulletin d’inscription pour les formations de perfectionnement

N’hésitez pas à nous contacter pour plus de renseignements.